Arts du cirque


   DEs "figures" préexistantes au cirque moderne





L’Antiquité

Les arts acrobatiques (jonglerie – qui a 4000 ans, l’acrobatie – qui a 6000 ans...) présents dans plusieurs aires (Chine, Haute-Egypte, Grèce et Rome Antique) avec différentes fonctions (rituelles, festives)
Le cirque : une architecture ovoïde habitant des pratiques spectaculaires. Parmi les 12 cirques de Rome, le Circus Maximus (VIe siècle av. J.-C.) pouvait accueillir plus de 350000 personnes.

L’Époque médiévale et L’Époque moderne

Le jongleur médiéval puis les « saltimbanques » et les « funambules » travaillent dans les foires et les marchés.
Le théâtre élisabéthain (ex : Le Globe Theater). Une Architecture et une notion de point de vue du spectateur par rapport au spectacle : deux éléments fondamentaux repris par le cirque moderne.
Les figures du comique : Le Bouffon, la commedia dell’arte (Arlequino apparu au XVIème siècle) et la farce
Le Mime : il s’invente et prospère grâce au monopole du dialogue parlé à la Comédie-Française depuis 1680 et celui du Théâtre chanté dévolu à l'Opéra.
Les pratiques équestres (dressage, voltige et Haute école) de la gentry et de l’armée. Depuis les années 1760, des écuyers britanniques se présentent ponctuellement en public à travers de talentueux exercices équestres, en Irlande, en Angleterre, en France et en Russie.


La naissance d'un genre instable : un théâtre équestre matiné de comique - De 1768 - au milieu du Xixe s.





1768
Philip Astley, fixe les fondamentaux du cirque moderne à Londres : présentant voltige et autres exercice équestres en saynète principale, jongleurs-pitres, costumes et instruments de musique militaires (cuivres et percussions) sous forme de programme.
1779
Philip Astley construit L’Amphithéâtre à Londres : premier cirque stable au monde. La piste circulaire de 13 mètres de diamètre est créée pour la maîtrise des exercices équestres et la spectacularisation par le positionnement du public.
1782
En concurrent, Charles Hughes crée le Royal Circus. Le mot cirque est réutilisé pour la première fois.
1783
Construction du premier cirque stable à Paris : L’Amphithéâtre Anglois.
1793
Le cirque se propage : Charles Hughes part en Russie et John Bill Ricketts, à Philadelphie.
vers la stabilisation du cirque comme spectacle combinant des spécialités - du milieu du xixe s. à l'orée du xxe s.







1827
Andrew Ducrow, écuyer et voltigeur d’exception, créée « Le courrier de St Petersbourg ». Reconstruction du Cirque Olympique créé en 1807 où se jouent des mimodrames militaires avec piste, scène et plan incliné
1831
Henri Martin, un des premiers dompteurs en piste présente « Les lions de Mysore ».
1841
Début des cirques stables en pierre. Création du Cirque des Champs-Élysées (3000 places). Puis le Cirque Napoléon (1852), suivi du Cirque Rancy à Rouen (1856) qui inaugure les futures constructions élevées par Théodore Rancy au cours des années suivantes.
1848
Les Hagenbeck font commerce d'animaux sauvages et deviennent une des premières dynastie de cirque, spécialisée dans le domptage d’animaux de ce type.
Années 1845-60
Constructions d'hippodromes à Paris : On y joue des pantomimes monumentales. Cela a pour partie contribué à l'évolution du cirque qui ne pouvait concurrencer un tel gigantisme.
1859
Jules Léotard créée « La course aux trapèzes ». Inventeur, il s'inscrit dans une filiation au vertigineux : Charles Blondin traverse les chutes du Niagara sur fil la même année.
1870
L’auguste naît au cirque Renz. Il n'est plus seulement le faire-valoir de ce qui se déroule par ailleurs sur la piste. Personnage hérité  d’un Jean-Baptiste Auriol et d’un Joe Grimaldi.
1886
Édification du Nouveau Cirque à Paris avec un bassin pour les pantomimes nautiques. Naissance du duo Footit et Chocolat incarnant les débuts du Clown blanc et de L’Auguste.
1890-91
Georges Seurat peint Le Cirque. Exemple illustrant l'engouement des peintres et des écrivains.

Le cirque eclate - du début du xxe s. à l'après-guerre








Concurrencé par le cinéma (le Cirque des Champs-Élysées sera détruit en 1898 à l’instar de la plupart des autres cirques stables), le cirque éclate allant du grand spectacle au petit cirque forain itinérant. Les disciplines autonomes côtoient aussi le cinéma, le Music-Hall ou le théâtre.

1897- 1902
Barnum & Bailey en Europe : le public découvre le chapiteau de cirque (créé par Josuah Purdy Brown en 1825 aux Etats-Unis).
1905-1925
Max Linder inaugure le genre burlesque au cinéma que Buster Keaton fera triompher dans la décennie 1920-1930.
1914
Le trio Fratellini est accueilli au Cirque Medrano. Durant dix ans, ils y créeront leurs entrées clownesques les plus célèbres.
Années 1920
De nombreux artistes se produisent aussi sur des scènes (comme le Théâtre de L’Empire ouvert en 1925 à Paris), tel Enrico Rastelli ou encore Grock.
1927
Création de L’École de l’art du cirque à Moscou
1928
Charlie Chaplin, Le Cirque (film)
1932
Tod Browning, Freaks, La Monstrueuse parade (film)
Les années 1930
Engagé par les Frères Bouglione au Cirque d’Hiver, Geo Sandry met en scène de grandes pantomimes nautiques sur des thématiques à l'exotisme colonial assumé.. Le trio formé par les Frères Fratellini y brille , comme Achille Zavatta.

 

 

médiatisation et déclin - de 1945 aux années 70




1945
Les cirques sont décimés  alors que la radio et la télévision en présentent une image enjolivée. Quant au cinéma, il en propose une image nostalgique ou misérabiliste.
1950
La Piste aux étoiles (Émission de télévision). Pendant 25 ans, cette émission marquera l’imaginaire du cirque en France, particulièrement l'idée que le cirque est un spectacle foisonnant et familial conçu en direction des enfants.
1952
Cecil B. DeMille, Sous le plus grand chapiteau du monde (film)
1954
Frederico Fellini, La Strada (film)
1956
Les Français découvrent le cirque soviétique à travers une grande tournée occidentale.

La préhistoire du nouveau cirque : la recomposition du paysage - DEs années 1970 à 1986





Le corps expressif reprend une place importante et les disciplines de cirque sont utilisées, le plus souvent, de manière autodidacte aux côtés d’autres arts comme chez la Cie Foraine, le Cirque Nu, le Palais des Merveilles...


1971
Création du Cirque Bonjour par Victoria Chaplin et Jean-Baptise Thierrée.
1972
Ouverture du Studio à Moscou. Création d' « Aix, ouverte aux saltimbanques», certains artistes compteront parmi les pionniers du nouveau cirque.
1973
Fermeture du Cirque Amar.
1974
Création de L’École au Carré (Alexis Gruss-Silvia Monfort) et L’École Fratellini (Annie Fratellini-Pierre Étaix) : ouvertes aux non enfants de la balle, elles permettront une recomposition du cirque. C'est aussi la création du Festival International du Cirque de Monte-Carlo.
1977
Création du Festival Mondial du Cirque de Demain
1978
Le ministre de la Culture doit « sauver le cirque » selon les termes de La Présidence de La République.
1982
Le Cirque à L’Ancienne (Alexis Gruss) est labellisé Cirque National pour en faire un exemple de qualité
1984
Création du Cirque du Soleil au Québec et du Cirque Plume en France.
1985
Création du Centre National des Arts du Cirque. Création du Théâtre équestre Zingaro sous l’égide de Bartabas.

 

 

Le nouveau cirque s'affirme, le cirque traditionnel nait - 1986-1995






Inscrits dans une démarche éthique, portant des spectacles avec fils conducteurs et , sans animaux, ces artistes ont souvent travaillé « en rue », s’y sont formés seuls ou sont passés par les écoles. Munis de chapiteaux, ils partent au plus près des habitants. Avènement du  Nouveau cirque.

1986
Le Cirque Baroque et Archaos remplacent le Puits aux images (1973) et le Cirque Bidon (1975).
1988
Création de la Fédération Française des Écoles de Cirque et de CIRCA à Auch qui deviendra le principal espace-temps de rencontre des amateurs et professionnels en Europe.
1989
Naissance du Théâtre du Centaure
1990
Naissance des Nouveaux Nez et de La Volière Dromesko.
1991
L’école de Rosny devient Ecole Nationale de Cirque de Rosny formant au Brevet Artistique des Techniques de Cirque.
1992
Création de la Cie Jérôme Thomas
1993
Naissance des Arts sauts. Création d’HorsLesMurs, association pour la promotion et le développement des arts de la rue et des arts du cirque (depuis 1995).
1994
Naissance de la Compagnie Les Colporteurs.

 

 

Le cirque contemporain sous le signe de l'innovation et de la singularité - 1995-2011






Le chapiteau disparaît, les spectacles tendent à être monodisciplinaires tout en se mélangeant aux autres formes artistiques et en proposant des esthétiques nouvelles. La notion d’auteur prend une dimension inédite auprès d’artistes majoritairement formés dans des écoles de cirque. Le nombre d'équipes artistiques est sans précédent.

1995
Joseph Nadj crée Le cri du caméléon, spectacle de la 7e promotion du CNAC. Le succès est total pour cette première promotion ayant suivi l’intégralité du cursus pluridisciplinaire imaginé par Bernard Turin, son directeur.
Création du Brevet d’Initiateur aux Arts du Cirque (BIAC)

1997
Création du Syndicat des nouvelles formes des arts du cirque à l’initiative de plusieurs compagnies de nouveau cirque (devenu Syndicat du cirque de création).
1999
Une tempête traverse la France et détruit de nombreux chapiteaux.
2001-2002
L’Année des arts du cirque est lancée par le ministère de la Culture. Une dizaine de structures deviennent des Pôles nationaux pour les arts du cirque. Création de la Charte « Droit de Cité pour le cirque ». La création et la réhabilitation de lieux en dur pour le cirque est décidée. Un administrateur cirque est nommé à la Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques (successivement Philippe Goudard, Guy Carrara et Jérôme Thomas) et un prix annuel est décerné par ladite institution (Cie Moglice – Von Verx, Antoine Rigot, Mathurin Bolze, Abdeliazide Senhadji)
2002
Ouverture de L’Académie Fratellini à Saint-Denis et création du dispositif Jeunes Talents Cirque.
2004
Naissance de L’Association Territoires de cirque regroupant les structures pérennes travaillant en direction du cirque de création
2010
Lancement des ressources de rueetcirque suivie de cnactv. Les avancées d'Attraction de Johann Le Guillerm (cirque Ici) sont présentées au Parc de la Villette qui œuvre alors depuis 20 ans à la vitalité du cirque de création.
2011
Création du Diplôme d’État de professeur de cirque.


 
 
 
Julien Rosemberg
Responsable de la mission théâtre, arts de la rue et arts du cirque à l'Adiam Val d'Oise
 

 

Copyright © Ministère de la Culture et de la Communication - 2012

Partage par email

Tous les champs sont obligatoires.